TROP DU BLOG!


Ces films qui m’ont donné du grain à moudre

Publié le 3 décembre 2014 par dans Calendrier de l'Avent Cinéma Pellicule 7

Bonjouuuuur!

En cette troisième glorieuse journée de décembre (il s’avère que j’ai choisi le 3 décembre pour la 2ème année consécutive, sans m’en rendre compte. Coïncidence? Je ne crois pas), je me suis fixée un défi rédactionnel: vous présenter quelques films (documentaires inclus) qui m’ont beaucoup fait réfléchir, et les résumer en une seule phrase – courte de préférence – (mais noooooon c’est pas que j’ai pas eu le temps de faire un article plus construit, c’est hyper dur comme exercice OKAY??). Si vous cherchez des idées de cadeaux, ça peut être une idée (oui je sais que les DVDs c’est has been, mais je continuerai d’en acheter quand même, na).

Doooonc:

The Man from Earth

the-man-from-earth-original

De Richard Schenkman.

Si un homme des cavernes avait traversé les millénaires pour se retrouver à notre époque, que penserait-il de nous ?

Image de prévisualisation YouTube

Luftbusiness

luftbusiness-von-dominique-de-rivaz

De Dominique de Rivaz.

Tout s’achète, mais à quel prix?

Another Earth

Another-Earth-Movie-Picture-01

De Mike Cahill

Si une seconde Terre était découverte, avec un second vous, exactement pareil, mais ayant fait des choix différents, que feriez-vous?

Image de prévisualisation YouTube

 

Waking Life

wakinglife

De Richard Linklater.

Et si en fait j’étais seulement en train de rêver ma vie? (Coucou Descartes!)

Image de prévisualisation YouTube

 

Ai Wei Wei – Never Sorry

De Alison Klayman

Ai-WEi-Wei-never-Sorry-Dokumenation

Est-ce qu’Ai Wei Wei pourrait devenir encore plus badass ?  (oui j’ai une admiration sans borne pour ce mec.)

Image de prévisualisation YouTube

Vénus Noire

venus-noire-venus-noire-black-venus-27-10-2010-9-g

D’Abdellatif Kechiche.

L’Homme n’est-il vraiment qu’un immense connard ignoble?

Image de prévisualisation YouTube

 

Pi (non, pas celui avec le tigre)

pi-1

De Darren Aronofsky

Qu’est-ce que les maths ne peuvent pas expliquer?

Image de prévisualisation YouTube

 

Gattaca

gattaca_bleu

D’Andrew Niccol

(oui, j’aime bien les films d’anticipation)

Jusqu’où peut nous pousser l’eugénisme?

Image de prévisualisation YouTube

 

Deux films de Sébastien Pilote: Le Démantèlement et Le Vendeur

Le-Démantèlement

Le_Vendeur_Gilbert_Sicotte_sebastien_pilote_fr

Jusqu’à quel point l’économie dicte-t-elle notre comportement?

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

También la Lluvia

tambien la lluvia

D’Iciar Bollain

L’Homme n’est-il vraiment qu’un immense connard ignoble (bis)?

Image de prévisualisation YouTube

 

Inside Job

inside job

De Charles H. Ferguson.

Pourquoi se laisse-t-on encore berner par le monde économique? (Bordel.)

OU L’Homme n’est-il vraiment qu’un immense connard ignoble (ter)?

Image de prévisualisation YouTube

 

A la suite de cette liste, je tiens quand même à vous rassurer : je n’ai pas (encore) perdu foi en l’humanité. :)

Et toi, quels sont les films qui t’ont fait tourner les méninges?

 

 

 

  • « Article précédent
  • Article suivant »
  • Facebook
  • Twitter
  • 7 commentaires

    1. Delphine dit :

      Boys don’t cry – L’homme n’est-il vraiment qu’un immense connard ignoble?

      Into the Wild – Happiness only real when shared

      Cashback – Un film tout chou sans être fleur bleue-gnangnan, c’est possible

      • Adeline dit :

        Oh faut absolument que je regarde Boys don’t cry :)
        Et oui Into the wild est vraiment très “réflexif” en effet :P Et Cashback j’ai adoré aussi (d’ailleurs il m’a valu quelques questions intérieures genre “Et si je pouvais arrêter le temps, je ferais quoi??” :D )

    2. Thomas dit :

      Stylé ces présentations. Je n’en ai pas vu un seul, du coup ça donne des idées pour de bons films ^^ merci !

      Quant à moi, un film qui m’a bien fait tourné les méninges c’est “Magnolia” que je résumerais par cette phrase cul-cul la praline : Vivre et laisser mourir, faire en sorte de ne rien regretter.

      • Adeline dit :

        Hé merci! :D Ouuuh je l’ai pas vu, j’adore Philip Seymour Hoffman et les films avec les destins de plusieurs personnes qui s’entremêlent, donc je l’ai mis direct dans ma watchlist :D Merci à toi! (Et les phrases cul-cul la praline – cette expression est fabuleuse – sont parfois les bonnes ^^)

    3. Alexis dit :

      Et hop, quelques ajouts à la liste toujours plus longue de films que je ne verrai sans doute qu’après la retraite

    4. spotify is best i’ve ever before made use of and i’ve truly employed almost all. issue is a possibility designed for the U. S. in case you have virtually any good friends dwelling beyond your Ough. Nasiums., ask them to call and make an account and give you the data. might be a headache, although well worth it.

    Laisser un commentaire