TROP DU BLOG!


Le taxidermiste qui n’avait jamais vu de lion mais qui devait quand même en empailler un

Publié le 18 janvier 2015 par dans Fatras Insolite 1

Un petit article pour détendre ceux qui ont des examens. Ou pas. Pas besoin d’avoir des examens pour avoir le droit de rire un coup! Tropdublog se penche aujourd’hui à nouveau sur les restaurations loupées.

Le lion de Gripsholm, un château en Suède, a été empaillé il y a quelques 300 ans. C’est le roi qui avait reçu ce lion en cadeau, vivant. Quand l’animal est mort il a décidé de le faire empailler, mais malheureusement le cadavre aurait vraisemblablement commencé à pourrir avant d’être devant les yeux du taxidermiste. Ce dernier fit tout de même de son mieux pour le remettre en forme. Malheureusement le gars ne savait apparemment pas trop à quoi un lion ressemblait. C’est vrai que ça court pas les rues en Suède… Et ce lion-là faisait partie des tous premiers, même peut-être le tout premier, à mettre les pattes en Suède.

Pour sa défense, les photos ne couraient pas encore les rues au 18è siècle. Le taxidermiste a donc probablement dû s’appuyer sur les dessins qu’il connaissait. Si on regarde le lion de profil (et de loin), on peut voir que oui en effet ça ressemble un peu à ces blasons ornés de lions. Voyez vous-même.

lejon_passantgripsholmslejon-mona-skoglund

Si on s’approche de ce pauvre lion et qu’on en fait le tour par contre, alors là c’est la franche rigolade. Surtout si c’est lors d’une visite guidée et que la guide fait exprès de faire monter le suspens à l’approche du lion: « La fierté de Gripsholm! ». Ha ha hahaha. Pauvre bête. Moqué par la Suède entière et par tous les touristes qui passent par là.

djur17

J’en ai encore les larmes aux yeux.

De plus, le web étant ce qu’il est à l’heure actuelle, le fameux lion a fini avec sa propre page facebook, et des montages de toutes sortes. Sa renommée n’a plus de frontières!

24216_109722122380126_100000270168981_188640_6634081_n

25365_10150168654695361_577605360_11833530_3176230_ngripsholm-lion-3

Je me demande si les gens riaient en le voyant à l’époque. Etant donné qu’eux non plus n’avaient jamais vu cet animal en vrai, j’imagine que non.

Ou bien le taxidermiste voulait juste se foutre de la poire du roi? Qui sait. Parce tout de même, là on dirait qu’il a fait un peu exprès…!

  • « Article précédent
  • Article suivant »
  • Facebook
  • Twitter
  • Un commentaire

    1. arnaud dit :

      c’est tout simplement qu’a cette époque, déja,il n’existait aucun matériel, notamment les yeux en verre et les mâchoires artificielles, de plus a voir les fausses mâchoires,fabriquées comme il pouvait a cette époque et sans études anatomiques,le taxidermiste de l’époque n’avait pas les vraies a sa disposition, mais avant tout, la taxidermie a l’époque était balbutiante, aujourd’hui c’est un art animalier avec un championnat du monde. Sachez enfin qu’il faut au moins 10 ans de pratique pour commencer a etre bien a l’aise dans cet art, tout en apprenant encore!

      Par contre ce qui est incroyable et que la peau soit en si bonne état aprés 300 ans, en sachant qu’a l’époque ils n’avaient pas non plus les produits et méthodes du travail de la peau!

    Laisser un commentaire