TROP DU BLOG!


Pauline Mancini

Publié le 28 janvier 2015 par dans Décibel Musique 0

ça c’est du titre les gars. C’était pas facile… Pfiou !

Ahum.

2

Cher Lecteur,

Notre équipe a reçu récemment un e-mail d’une jeune artiste française, Pauline Mancini, apparemment fan de ce merveilleux site qu’est Tropdublog, afin que nous en fassions une petite chronique. Exercice difficile pour moi que d’écrire sur un sujet que je n’ai pas choisi. Mais j’aime les défis. Et la musique. Et la blonde. Donc…

Pauline Mancini, jeune auteur-compositrice-interprète française (non je ne mets pas « e » à auteur, et je vous emm-incé de poulet au thym), pratique sérieusement la musique depuis deux ans. De sa biographie (qui, au passage, convenait mieux au moment de son écriture, c’est-à-dire il y a deux ans, qu’aujourd’hui : l’image qui s’en dégage n’est pas très… disons professionnelle), nous apprenons comment débute son aventure : « Un jour dans ma vie où ça n’allait pas trop, je ne sais pas pourquoi mais j’ai attrapé un ukulele qui trainait par là, j’ai regardé 3-4 accords sur internet, et voilà comment j’ai écrit et composé mes premières chansons. »
Alors, franchement, pas de bol, il y a tous les éléments que je déteste : écrire parce qu’on est tout malheureux, composer à l’aide d’internet, avoir une connaissance techniquement musicale moindre, bref… Si j’avais lu avant d’écouter, je n’aurais probablement pas écouté. Mais j’ai bien fait, car le moins que je puisse reconnaître à cette jeune Pauline, surtout après deux ans de pratique, c’est un talent indéniable.

Image de prévisualisation YouTube

Les compositions n’ont rien de spécialement originales, mais ne cherchent pas à l’être et l’assument très bien ; quelques traits surprenants, ici et là une petite modulation délicate, une sonorité très douce et fraîche et un timbre de voix ma foi fort plaisant. Tout est très simple, mais ce n’est pas forcément un point négatif : au moins, ça marche, plutôt que de se perdre dans la recherche d’une originalité qui paie rarement… C’est sensible, fait avec le coeur, et ça se sent. Moi j’aime ça.

Après, bien évidemment, je ne serais pas moi-même si je ne me montrais pas critique (et là, je m’adresse directement à Pauline qui, je l’espère, lira ceci). D’abord, les choses les plus saillantes : l’accent… Je préfère entendre compter (et composer) en français que me faire labourer les oreilles par des « ouane, tout, fri, fort ! » qui ne jouent pas en ta faveur. Sérieusement, et je souhaite qu’un jour les jeunes s’en rendront compte, on peut composer en français sans faire du rap de banlieue ou de la chanson bobo-folk de Mae deux (hahaha). De même, les tendances (très contemporaines) à commencer un morceau par des petites vocalises un peu RnB mais pas vraiment, bof quoi… Quant à l’ensemble du EP écoutable sur Soundcloud, il pêche par son manque de cohérence : jeune artiste en recherche de style, fais attention à ne pas trop te disperser. De plus, si j’apprécie des compositions plus risquées comme 1995, malgré son manque évident de modulation, j’aime beaucoup moins (mais alors beaucoup moins) un morceau comme Paradise, parce que très répétitif (avec de mauvais effets) et très lisse dans son enregistrement. Ce n’est pas un mauvais morceau, mais c’est un style plus sombre qui demande à mon avis de l’expérience supplémentaire afin d’arriver à quelque chose de beaucoup plus solide et touchant.
Et je me permets un dernier commentaire, Pauline, que je t’adresse directement : Prends des cours de chant. S’il-te-plaît. Ce n’est pas que tu chantes mal, loin de là ; mais tu manques clairement de technique, de soutien dans la voix, tes lives et démos en sont des témoins implacables. Tu as un grand potentiel, je pense que tu peux vraiment faire de belles choses SI tu cherches à t’améliorer et ne stagne pas dans le succès que tu as déjà acquis et que, c’est mon avis, tu mérites pleinement.

1

En conclusion, cet EP était une bonne surprise dans ma boîte mail, que j’ai saisi avec ravissement. Artiste talentueuse en devenir, avec des compos chouettes et efficaces. Evidemment quelques défauts, mais qui n’en a pas ? Ce sont des défauts honorables et améliorables, laissant donc tout le champ pour espérer un très bon album à sortir prochainement. Pauline Mancini, on se réjouit de voir la suite.